C’est plutôt Bouteflika qu’il faut boycotter

16

ALGERIE (Tamurt) – Contre la vie chère, les Algériens ont commencé cette semaine à mener des campagnes intensives contre l’achat et la consommation de certains produits. Des initiatives qui semblent trouver un écho favorable au sein de la population dans l’espoir de voir le prix des produits onéreux revus à la baisse. Après les voitures Renault Symbol boycottées, c’est les appartements qu’il ne faudrait pas acheter.

Les Algériens commencent-ils à se réveiller après plus de 60 de dictature? Ce n’est pas vraiment certain. Sinon, ce n’est pas les produits de consomation qu’il faudrait boycotter mais les décideurs qui sont les seuls responsables de la situation chaotique de l’économie algérienne. A commencer par Bouteflika. L’acharnement du peuple algérien contre une marque de voiture ne changera rien. Tout est chèr, pas seulement la Renault Symbol même la sardine est chère. Il faut boycotter le régime et le changer. Ce sont les corrompus qui ont mené le pays à la dérive. Bouteflika, à lui seul,  a volé l’équivalent du besoin du pays pendant des années. Il a été même condamné par la cour des comptes en 1980, sans parler de ce qu’il a dilapidé depuis 1999.

Le peuple algérien est le plus soumis au monde. Il est aussi le plus ignorant. Il refuse de prendre conscience que ce sont les décideurs qui sont son malheur. Le comble, les Kabyles qui sont contre ce régime depuis 1963, ont perdu plus de 60 ans à vouloir le changer. Le moment est arrivé pour eux de prendre leur destin  en main.

Ravah Amokrane