Chaffai Bouiche sur le point d’être exclu du FFS

0
Chaffai Bouiche
Chaffai Bouiche

ALGERIE (Tamurt) – Comme il fallait s’y attendre, après avoir été déchargé de la fonction de chef de groupe parlementaire, Chaffai Bouiche vient d’être suspendu de toute activité partisane jusqu’à sa traduction en commission de discipline du FFS.

Farouche opposant au clan du tandem Laskri-Chérifi et proche des frères Baloul, le député Bouiche a été désavoué par les urnes lors de l’élection du nouveau présidium qui ont vu le clan opposé prendre le pouvoir. Pour le mettre hors d’état de nuire, il fallait lui confectionner un dossier assez consistant pour l’exclure.

On commence par l’accuser d’avoir entretenu des relations avec des responsables du pouvoir. Il est surtout accusé d’avoir calomnié et dénigré publiquement les membres de la nouvelle direction du FFS. Effectivement, il n’a pas arrêté,  depuis la chute de ses acolytes du cabinet noir, de s’attaquer frontalement à Ali Laskri, dont il a critiqué toutes les déclarations publiques. Il s’est aussi acharné contre le premier secrétaire du parti, Mohamed Hadj Djilani à qui il reproche d’avoir pris le poste qui lui revenait de droit. Avec els Baloul au pouvoir, Bouiche aurait été, assurément, nommé comme premier secrétaire du parti.

Depuis son élection au conseil national, Chaffai Bouiche s’est rapproché des Baloul, parents de Hocine Ait Ahmed, et il leur a servi de bras armé pour casser du militant sincère du FFS. Il a été à l’origine de l’exclusion de l’ex-prédisent de l’APW de Vgayet, de l’ex-fédéral qu’il avait utilisé, justement, contre ce P/APW et de beaucoup d’autres cadres du FFS. Aujourd’hui, il a été rattrapé par ses propres pièges dont l’un a été confectionné sur mesures pour lui.

Amaynut