Le chef de daïra de Souk El Tenine s’oppose à la ligue des droits de l’homme 

2
Ligue des droits de l'homme

SOUK EL TENINE (Bougie) – Les chefs de daïra multiplient les provocations en Kabylie. Après les interdictions de conférences au niveau des localités d’Aokas et Azzazga, c’est au tour du chef de daïra de Souk El Tenine d’y interdire la tenue de l’université d’automne de la ligue des droits de l’homme.

En réaction à ce refus, le bureau national de la ligue a pondu une déclaration pour porter à la connaissance de la population, via la presse, ce retour des vieux démons du moment que cette université d’automne devait se tenir du 5 au 8 octobre, une manière de célébrer le soulèvement du peuple face au pouvoir en octobre 1988.

Malgré ce refus, la ligue maintient l’organisation de cette rencontre, au camping familial Anissa Tours, qui regroupera des militants des droits de l’homme et des représentants de la société civile.

Amaynut