Une chrétienne de 70 ans sauvagement agressée par des musulmans

11
chrétienne dans une églyse

ÉGYPTE (Tamurt) –  Des dizaines de villageois musulmans, emportés par une folie meurtrière, ont incendié sept maisons   chrétiennes, a indiqué mercredi soir le diocèse de Minya dans un communiqué. Il est précisé, dans le même communiqué, que cela est dû à une affaire de relation amoureuse.

Un jeune chrétien avait une relation amoureuse avec une musulmane, ce qui a poussé les parents de ladite femme à proférer des menaces à l’encontre du jeune amoureux. Ce dernier a pris la poudre d’escampette, mais sa mère, âgée de 70 ans,  n’a pas échappé à la vindicte des assaillants l’ayant déshabillée et exposée  dans la rue devant la foule. Ils auraient été plus de 300 à s’en prendre à la vieille dame de 70 ans ce vendredi dans les rues d’A-Minya, à 300 kilomètres au sud du Caire. Son péché, être la mère d’un fils accusé d’avoir eu une relation amoureuse avec une musulmane.

Ses agresseurs ont, par la suite, pillé, saccagé et brûlé des maisons qui appartiendraient à des chrétiens. Cette énième agression n’a pas laissé indifférent le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, qui s’est saisi du dossier ce mercredi. Les heures et même les jours qui ont suivi cette malencontreuse scène, la police ainsi que les médias du pays l’auraient pratiquement passé sous silence. Seulement cinq suspects sur les 300 évoqués avaient été interpellés par la police et les médias n’ont commencé à parler de l’affaire que quatre jours après.

Les coptes, les chrétiens dÉgypte qui représentent 10 % de la population ont souvent été la cible d’attaques depuis la révolution de 2011 et l’arrivée au pouvoir des frères musulmans. Par ailleurs, des islamistes zélés se livrent à une vendetta sans précédent à l’encontre des coptes, devenus une proie facile aux yeux des frères musulmans.

Amnay  

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici