Cherif Mellal, on m’a agressé parce que je suis contre Bouteflika

2
Mellal agressé
Mellal agressé

KABYLIE (TAMURT) – La volonté des décideurs de mettre le feu en Kabylie n’est plus à démontrer. Selon le président de la JSK, Cherif Mellal, ses agresseurs sont payés par le patron Tahkout. En d’autres termes, ils sont envoyés par le clan d’Ahmed Ouyahia. Le patron de la JSK, lors d’une conférence de presse tenue hier au siège du club à Tizi Ouzou, ses agresseurs sont des milices du pouvoir.

Il a accusé le wali de Tizi Ouzou et le chef de sureté de wilaya de ne l’avoir pas protégé. « Le wali n’a même pas daigné le recevoir. Il est responsable de la situation », a déclaré Mellal à propos de son agression par environs vingt voyous à Tizi Ouzou. C’est clair, net et précis, les clans du régime veulent provoquer un deuxième printemps noir en Kabylie.

Le but de cette agression contre le symbole le plus chèr de Kabylie est de provoquer un soulèvent populaire et des émeutes sanglantes. Le pouvoir persiste dans sa démarche de provocations et le risque de voir le sang de nouveau couler en Kabylie est réel.

Ravah Amokrane