CHU de Tizi Ouzou : Les corps communs grincent des dents

0

Rien ne va plus au sein des corps communs du CHU Nédir Mohammed de Tizi Ouzou. Après avoir organisé un mouvement de grève de trois jours, les 15, 16 et 17 octobre, aucune avancée notable n’est à signaler. Rien n’a été réglé.
C’est pourquoi ces derniers comptent revenir encore à la charge dans les tous prochains jours, avons-nous appris. Pour rappel, les corps communs vendiquent la généralisation de la prime de contagion à tous les travailleurs de la santé sans exception, l’annulation de l’article 87 bis, la confirmation des vacataires (CDI ET CDD) et l’augmentation des salaires.