Cinq partis politiques s’attaquent aux médecins grévistes

0
médecins
médecins

ALGÉRIE (Tamurt) – L’opportunisme n’a pas de limites en Algérie. Dans le monde entier, les partis politiques apportent toujours leur soutien aux mouvements syndicalistes et à leurs revendications, que se soit ceux de l’opposition ou ceux du pouvoir.

En Algérie c’est autre chose. Cinq partis politiques, le FLN, RND, El Mostaqbal, MPA les indépendants,….ont exprimé leur soutien indéfectible au régime dans son bras de fer contre les médecins. Des groupes parlementaires de ces cinq partis ont fait une déclaration dont ils exhortent le pouvoir à ne pas céder devant la pression des médecins grévistes. Sans aucun scrupule. 

Au lieu d’appeler au dialogue ou chercher à trouver un terrain d’entente, ce qui est le rôle principal d’un parti politique et ses élus, ces partis Algériens optent pour l’opportunisme flagrant.

« C’est normal que les députés du FLN, du RND et autres ne soutiennent pas les médecins. Ils se soignent à Paris et ils n’ont pas besoin de nous », nous déclare avec colère un médecin algérois que nous avons contacté. L’opportunisme avec zèle des députés algériens est un cas qu’ont peut qualifier d’unique au monde.  

Ravah Amokrane