Cité des fonctionnaires de Tizi-Ouzou : Les habitants menacent de recourir à des actions radicales

0

 

TIZI-OUZOU (Tamurt) – L’association de la cité des fonctionnaires, au chef-lieu de Tizi-Ouzou,  affirme à travers un appel lancé à l’ensemble « des citoyens, élus, différents représentants, acteurs de la société civile, et tous les membres de l’exécutif de la Wilaya, que lors de l’assemblée générale tenue le 06 novembre 2015, l’ensemble des résidents et membres de l’ACF ont décidé de donner un ultimatum de 15 jours afin de répondre aux diverses doléances »

 Les habitants de la cité des fonctionnaires réclament  le lancement des travaux d’urgence au niveau de la clôture qui représente un danger de mort pour les jeunes écoliers (face CEM),  l’aménagement des aires de jeux pour les enfants. À ce propos,  une  demande accompagnée d’une fiche technique a été adressée à l’APC il y a de cela déjà trois  ans. Ils demandent encore  la finalisation des projets entamés par la Direction de la jeunesse et des sports dans le cadre du programme des  sports de proximité et  la prise en charge de la polyclinique Nabila Djahnine de M’douha qui demeure depuis son inauguration le 1er novembre 2014 une structure fantôme sans aucune commodité avec un  manque d’ambulance,  radiologie, échographie, mammographie, consultations spécialisées …

« Face au ras le bol de nos citoyens, nous nous réservons la possibilité de faire valoir nos droits légaux » écrivent-ils en menaçant d’utiliser « n’importe quel moyen qui nous mènera a la concrétisation de ces derniers ».

Yuva A