Les citoyens ferment le siège de la daïra d’Akbou

0

AKBOU (Tamurt) – Une dizaine de citoyens de la ville d’Akbou ont procédé ce lundi matin à la fermeture du siège de la daïra éponyme pour protester contre la marginalisation de leur cité, surtout en ce qui concerne le ramassage des ordures ménagères. Les protestataires se sont rassemblés durant la matinée devant ledit siège qu’ils ont mis sous scellé pour exprimer leur ras-le-bol des conditions de vie jugées lamentables.

En effet, ces derniers jours, la ville du piton s’est transformée en une véritable décharge à ciel ouvert. « Les sacs d’ordures ménagères s’amoncellent à chaque coin de rue sans que les responsables locaux ne bougent le doigt. La collecte des ordures ménagères n’a plus été assurée par les ouvriers de la voirie. Une situation des plus alarmante, d’autant plus qu’avec les grandes chaleurs de ces derniers jours, des effluves nauséabondes émanent des différents quartiers de cette ville », dénonce un habitant. Cette action de protestation est une occasion pour dénoncer l’insatisfaction de nos revendications formulées à moult reprises. « Nos missives sont renvoyées aux calendes grecques. La situation est plus que difficile pour les habitants de notre ville qui ont interpellé à plusieurs reprises les autorités concernées sur le problème du ramassage des ordures ménagères, mais en vain. Les pouvoirs publics affichent du mépris à notre égard », ajoute un autre protestataire.

Pour rappel, la ville d’Akbou est confrontée à une véritable crise écologique qui n’en dit pas son nom. La santé publique est hypothéquée eut égard des tonnes de déchets qui jonchent les artères de cette commune, pourtant si riche. Agacés et incommodés à l’extrême par les immondices qui s’accumulent devant leurs portes, les citoyens de cette ville menacent de recourir à d’autres actions radicales si les autorités locales restent de marbre. Les protestataires affirment qu’ils n’ont pas l’intention de rester les bras croisés et avertissent d’emblée les autorités locales.

Amnay

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici