Le CMA dénonce l’assassinat d’Abdel Maleck Ag Mohamed Alher et ses compagnons

0

TUNIS (Tamurt) – Le Congrès Mondial Amazigh (CMA) a appris avec une grande tristesse et indignation l’assassinat ciblé du militant des droits de l’homme Abdel Maleck Ag Mohamed Alher dit « Sahara Rebelle » et deux de ses compagnons, Samuel et Joel, à Tinbouctou le 17 décembre 2015, à proximité de la radio Tahaninte. Cet acte ignoble et lâche porte la marque des services ennemis du peuple de l’Azawad et plonge, encore une fois, tout l’Azawad dans le deuil.

Le Congrès Mondial Amazigh condamne fermement ce crime odieux et demande une enquête internationale indépendante, afin d’identifier ses auteurs, les faire arrêter et les punir de manière exemplaire. Le CMA présente ses plus sincères condoléances à la famille des victimes et les assure de sa pleine solidarité.

Le brave combattant de la liberté, « Sahara Rebelle » est connu dans le mouvement de la société civile, sur les réseaux sociaux et dans la presse pour avoir été l’un des plus actifs militants de la cause azawadienne ces 4 dernières années. Souvent avec humour mais toujours avec beaucoup de sincérité et de courage, il était un des premiers à diffuser l’information particulièrement sur les violations des droits et des libertés des Azawadien-ne-s. Pour tous, il restera un modèle, un héros et un martyr pour la liberté de l’Azawad et de toute Tamazgha.

Tunis, 8/12/2965 – 20/12/2015
P/Congrès

Kamira Nait Sid 
Présidente du Congrès Mondial Amazigh