Collectif des associations libres : Appel à une grève générale à Bgayet, Tizi Ouzou et Bouira

2
Appel a une grève des associations libres
Appel a une grève des associations libres

KABYLIE (Tamurt) – Un appel pour une journée de grève générale de tous les secteurs d’activité (publics et privés), pour la journée du 2 juin prochain dans toutes les wilayas de Kabylie (Bgayet, Tizi Ouzou et Bouira),  a été lancé lundi dernier. L’appel en question est signé par un collectif des associations libres et a pour objectif d’exiger la libération du bloguer Merzoug Touati, condamné à dix ans de prisons ferme, il y a une semaine.

Les initiateurs de cette grève mettent en avant le slogan : « Quand l’injustice devient loi, la résistance est un devoir ». L’appel en question a été largement repris sur les réseaux sociaux mais aucun média algérien ne l’a médiatisé.

Ni les journaux en papier, ni les journaux électroniques. Pourtant, ces mêmes titres de la presse dite indépendante ont médiatisé l’affaire de Merzoug Touati. Certains ont même pris la défense de ce dernier. Il y a lieu de rappeler que depuis quelque temps, les libertés se rétrécissent de plus en plus en Algérie.

La liberté d’expression est devenu un vague souvenir pour certains et un rêve pour d’autres. Tout journal électronique qui ose parler des sujets qui fâchent ou dire ce qui est interdit de dévoiler est immédiatement bloqué par les autorités algériennes. Quant aux journaux imprimés, il n’ont plus aucune marge de manœuvre ni aucune influence. En plus de la publicité qui leur a été suspendue, les quelques journaux qui faisaient de la résistance ont courbé l’échine ces derniers temps surtout après avoir constaté une chute vertigineuse dans leurs ventes.

Tarik Haddouche