Commémoration de l’assassinat de Katia Bengana à Aokas

16
Katia Bengana, Aokas. Commémoration
Katia Bengana, Aokas. Commémoration

AOKAS (Tamurt)  –  Ce mercredi 28 février, à l’occasion de la commémoration du 24e anniversaire de l’assassinat de la militante Katia Bengana, la société civile d’Aokas a décidé de déposer une gerbe de fleurs au niveau de la placette mitoyenne à la poste de la localité que la vox populi appelle placette Katia Bengana. 

Outre ce dépôt de gerbe de fleurs, il y a eu,  la nuit tombante, l’allumage de bougies à la mémoire de la défunte. Le 28 février 1994, la jeune lycéenne Katia Bengana a été assassinée par des terroristes pour avoir refusé de porter le hidjab. « Âgée, à l’époque d’à peine 17 ans, Katia fut surprise par son bourreau qui la tua à bout portant en plein centre-ville de Meftah, dans la région de Blida,  alors qu’elle sortait de son lycée pour se rendre à son domicile familial.

La Kabylie a perdu beaucoup de militants et de militantes qui se sont sacrifiés pour que Tamazight vive et que l’islamisme ne l’emporte pas sur la démocratie à laquelle adhère toute la population amazighe et plus particulièrement kabyle.

Amaynut