Commémoration de l’assassinat de Matoub : Le forum socialiste de Tazaghart saisit l’occasion

8

COMMÉMORATION (Tamurt) – Pour commémorer le 16e anniversaire de l’assassinat de Matoub Lounes, le forum socialiste pour la démocratie et la liberté du transfuge du FFS, Khaled Tazaghart, a organisé, en fin d’après-midi du mardi, un meeting populaire à El Kseur.

Saisissant l’occasion du 16eme anniversaire de la commémoration de l’assassinat du Rebelle et rappelant son sacrifice pour l’identité kabyle et amazigh, l’orateur, le député algérien et porte-parole du forum Khaled Tazaghart, interpellera, en Kabylie, le pouvoir d’Alger au sujet de la révision constitutionnelle. L’idéal aurait été qu’il interpelle ce même pouvoir avec ses collègues députés comme lui, au sein même du parlement algérien et en kabyle. En Kabylie, la cause amazighe est acquise. ce n’est pas les kabyles qu’il s’agit de convaincre mais bien le régime raciste algérien.

Khaled Tazaghart exige l’officialisation de Tamazight, du nouvel an amazigh Yennayer et surtout l’indépendance de la justice, comme si l’Etat algérien et ses institutions étaient à améliorer sur certains points et non pas dans sa totalité. Rien à dire sur l’école algérienne, sur le code de la famille, sur la politique religieuse, sur le terrorisme, sur l’amnistie des terroristes, sur l’insécurité, les kidnappings, le marasme économique en kabylie, sur les déplacements de populations arabophones vers la Kabylie, sur la corruption des élus etc., etc….?

Bien entendu, Tazaghart remettra, le temps de l’intervention, son manteau d’ancien militant du FFS pour demander, encore une fois, la reconnaissance du statut de martyrs aux militants de la liberté, tombés au champ d’honneur, à l’instar des 400 militants du FFS tués durant les événements de 1963, mais il ne dira pas un mots sur les martyrs kabyles du printemps noir de de 2001

Le forum socialiste organise une marche aujourd’hui , à Bougie ville pour commémorer le 25 juin 1998, date de l’assassinat du rebelle où nous entendrons certainement encore dire que Matoub Lounès est tombé pour l’Algérie, cette même Algérie qui l’a assassinée…

Les partis kabyles à visée algérianistes développent tous des discours sur matoub Lounès, sur tamazight, yennayer etc mais dès qu’ils se rapprochent suffisamment des sphères du pouvoir, ils troquent tous leur kabylité pour se parer de l’habit usurpateur de l’algérianité qui se définit comme étant arabe et islamique.

Amaynut