Commémoration de l’assassinat du Colonel Amirouche
Said Sadi osera-t-il se déplacer à Tassaft ?

8
Commémoration de l’assassinat du Colonel AmiroucheSaid Sadi osera-t-il se déplacer à Tassaft ?
Commémoration de l’assassinat du Colonel Amirouche
Said Sadi osera-t-il se déplacer à Tassaft ?

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Dans les quatre coins de la ville de Tizi-Wezzu, de grandes affiches annoncent la tenue des activités commémoratives de l’anniversaire de l’assassinat du Colonel Amirouche pour le  25 mars prochain à partir de 10 h.

Les affiches en question portent l’entête du comité de village de Tassaft Ouguemoun (commune d’Iboudrarene), organisatrice de l’événement. Mais la question lancinante qui se pose d’elle-même et que se pose un certain nombre d’observateurs dans  la région, c’est celle de savoir si Said Sadi, l’ex-président du RCD (mais qui décide toujours selon Nordine Ait Hamouda) sera présent le jour J. à l’événement et ce, après le divorce public consommé dernièrement avec le fils d’Amirouche.

Une séparation qui a été suivie, rappelle-t-on, par une avalanche de révélations fracassantes, lancée par Nordine Ait Hamouda concernant les relations qu’entretenait Said Sadi avec les services de renseignement algériens et plus particulièrement avec le général démis Mohamed Mediène, plus connu sous le nom de Tewfik. Nordine Ait Hamouda sera sans doute présent à l’événement puisqu’il s’agit de l’anniversaire de l’assassinat de son père. Quant à Said Sadi, prendra-t-il le risque de défier Nordine Ait Hamouda dans son  propre village et se retrouver à côté de lui après tout ce qui s’est passé et tout ce qui a été dit de part et d’autre ? La question est également valable pour les autres cadres du RCD ou ce qu’il en reste qui ont l’habitude de ne jamais rater cet anniversaire, tout comme Said Sadi d’ailleurs.

La réponse sera connue le 25 mars. Mais connaissant parfaitement et peut-être mieux que quiconque le caractère franc et direct de Nordine Ait Hamouda, Said Sadi, Mohcène Bellabas ou d’autres cadres du RCD ne prendront pas le risque de se retrouver face à face avec le fils de Amirouche qui a juré lors de son dernier passage sur Berbère Télévision que maintenant qu’il est exclu du RCD, il aura bien le temps de s’occuper de Said Sadi et des autres.

Lyès Medrati  pour Tamurt