Commune d’Assi-Youcef : Le président d’APC passé à tabac par ses administrés

11

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Selon des sources locales, le maladroit et égoïste maire et les 1er et 2ème vice-présidents n’ont ouvert les routes qu’au profit de leurs propres familles.

Il est également à noter que depuis le début des intempéries, les braves et innocents citoyens d’Assi-Youcef sont livrés à eux-mêmes.

Autrement dit, s’ils ont passé à tabac leur premier magistrat communal, leur geste a été forcé par le désespoir. Une telle nouvelle doit inciter le peuple kabyle à réviser son opinion vis-à-vis du FFS et de son leader. Car jusqu’à preuve du contraire, M. Hocine Aït-Ahmed ne grelotte pas de froid dans sa villa de Lausanne.

Par ailleurs, une question se pose d’elle-même : si les élus locaux du FFS ne s’emballent pas à assister celles et ceux qui les ont élus, pourquoi est-ce que les futurs députés s’arracheraient les cheveux pour défendre les intérêts des citoyens. En somme, le FFS a perdu toute crédibilité.