Communiqué de l’URK à la veille du 20 avril 2018 : « Un Peuple uni est infaillible »

2
repression contre l URK

KABYLIE (Tamurt) – Le 18 avril qui coïncide avec la date d’anniversaire de l’assassinat de Guermah Massinissa, premier martyr du printemps noir, l’État colonial algérien réédite ses pratiques infâmes à l’égard des militants souverainistes kabyles en procédant à une vaste opération d’arrestations arbitraires à Draa Ben Khedda et à l’Université Mouloud Mammeri.

La violence a été le mode opératoire des services répressifs algériens. Cette répression d’une rare violence a fait plusieurs blessés graves parmi les étudiants dont certains gravement atteints. Ce sont des citoyens solitaires qui ont évacué les étudiants blessés vers l’hôpital et ce devant l’indifférence odieuse des policiers algériens en uniforme.

L’URK condamne cette nouvelle forme de répression qui s’apparente à une provocation de guerre. Les militants et la Direction de l’URK sont confortés dans leur choix dont le plus important est que la Kabylie n’a d’autre avenir que dans le recouvrement de sa pleine souveraineté. Devant la sauvagerie de l’appareil répressive de l’État colonial algérien, le chemin est certainement pénible mais la victoire est certaine.

Ni l’oppression, ni la répression ni la diffamation et encore moins les pseudo-solutions ne pourront altérer la détermination du peuple kabyle à ériger sa propre République.

Rendez-vous demain, pour faire de ce 20 avril une démonstration de force contre l’Algérie coloniale et pour notre liberté.

Agdud yedduklen ur s yezmir yiwen!(Un Peuple uni est infaillible)

URK/Directoire


Le militant du souverainiste Massnsen Aylimasa été sauvagement agressé par la police algérienne lors de la compagne d'affichage et de sensibilisation pour la marche du 20 avril 2018Actuellement transporter à l'hôpital. Nous reviendrons vers vous avec plus d'informations.À suivre ..

Gepostet von Les Amazighs de Kabylie am Mittwoch, 18. April 2018