Communiqué de l’URK: La JSK renoue avec le Nnif

4
JSK
JSK

Communiqué  URK (Tamurt) – C’est à Cirta, la capitale antique de Massinissa, que la jeunesse sportive de Kabylie (JSK) s’est qualifiée pour la onzième fois en finale de la coupe d' »Algérie ». Cette victoire de la JSK est aussi celle de toute la Kabylie. Pour le Peuple kabyle c’est un heureux présage à l’occasion du double anniversaire du printemps kabyle 2001, et du printemps berbère 80. Les supporters kabyles attendent impatiemment le retour au sommet de la JSMB, du MOB et l’accession de l’USBD d’At Dwala, SSSA de Sidi-Aich et d’autres clubs de Tuviret.

Le niveau de ces clubs kabyles est une preuve que la Kabylie est prête à avoir son propre championnat de football dans le cadre d’une République kabyle indépendante. D’ores et déjà bonne chance à l’équipe nationale kabyle au mondial des nations sans État à Londres, en juin 2018.

Depuis que la JSK a renoué avec sa valeur principale le Nnif, elle ne cesse de réaliser des performances dignes de son âge d’or et de représenter dignement les couleurs kabyles en particulier et amazighes en général. Un bel hommage à la Kabylie meurtrie mais toujours debout à l’approche de Tafsut.

L’union pour une République Kabyle (URK), se réjouit de cette victoire historique et félicite tous ses artisans particulièrement les supporters kabyles qui bravent les distances, les dangers de la route et la répression des services d’insécurité algériens pour soutenir son équipe.

Nous tenons pour responsable l’État algérien pour atteinte à l’intégrité physique des supporters kabyles à l’extérieur et à l’intérieur du territoire de la Kabylie. L’URK condamne la campagne de dénigrement que certains, dont des députés algériens, mènent contre les clubs kabyles et leurs supporters.

Nous souhaitons plein d’autres belles réalisations à la JSK et à tous les clubs kabyles engagés en compétition. Nous invitons l’ensemble de la famille sportive kabyle à se prémunir contre la violence et les comportements dégradants dans les stades.

Vive la Kabylie

Le Directoire de l’URK