Communiqué de l’URK : Notre détermination est plus grande que votre terreur

6

KABYLIE (Tamurt) – Pour sa première sortie sur le terrain, l’URK a choisi le 38eme anniversaire de l’interdiction de la conférence de Mouloud Mammeri, sur les poèmes kabyles anciens, à l’université de Tizi Ouzou. C’est une symbolique puissante puisque c’est à partir de cette interdiction que notre destin et celui des Amazighs s’est accéléré. Mais voila que le pouvoir algérien réagi de nouveau avec une extrême violence.

L’URK s’attendait à la répression des forces de l’Etat colonial algérien mais pas à ce degré de violence extrême contre des manifestants pacifistes qui n’avaient que la force de leur conviction pour ce défendre. Le Lieu du rassemblement a été quadrillé très tôt le matin rendant son accès presque impossible. Les fouilles minutieuses de nos militants et des arrestations en masse n’ont pas empêché la tenue de ce rassemblement. Au total plus d’une cinquantaine de militants ont été arrêtés dont une partie d’entres eux n’est pas encore relâchés parmi eux Bouaziz Ait Chebib, Dda Abdellah, Moh Said Belkacemi, Becha Boussad, M. Hamrani, Abdelkader Ould Abdeslam, Nabi Lounes Vrahim Vuhinun, Massinissa Uhaddad, … Des dizaines de nos militants ont été frappés violemment dans les commissariats et nécessitent des soins profonds et en urgence.

L’URK condamne avec force cette violation de la liberté du Peuple kabyle à exprimer son choix à vivre libre et digne et rappelle l’Etat algérien à la retenue et au respect des conventions qu’il a ratifié. Comme il tient pour responsable l’Etat algérien de tout ce qui pourrait arriver à nos militants encore emprisonnés.

Pacifiquement mais avec détermination, l’URK est résolu à ériger un Etat kabyle sur le terrain. C’est le seul remède à la tourmente des Kabyle et la seule solution  pour freiner la tyrannie que l’Etat algérien exerce sur le Peuple kabyle. Nous appelons les Kabyles à se mobiliser avec l’URK jusqu’à la liberation de tous les détenus et pour la construction de notre propre Etat.

Vive la liberté,
Vivement la République kabyle
URK