Condamnation du blogueur, Merzoug Touati Appel à une grève générale le 2 juin 2018

2
touati merzoug
touati merzoug

BGAYET (Tamurt) – Le journaliste et blogueur, Merzoug Touati, vient d’être condamné à 10 ans de prison ferme et 50 000 DA d’amende pour avoir fait une entrevue à un homme politique israélien, qu’il a diffusé sur son blogue. Accusé d’espionnage sans en avoir apporté la moindre preuve. Il était détenu depuis janvier 2017.

Ce complot fomenté contre le jeune blogueur est une atteinte grave à la liberté d’expression et à la démocratie. Ce faisant, des voix commencent à se lever pour dénoncer cet abus de pouvoir. Un appel anonyme à une grève générale le 2 juin 2018 vient d’être lancé via les réseaux sociaux. « Libérez Merzouk Touati ; mettre fin à l’injustice du pouvoir en Algérie », peut-on lire dans l’appel.

De même, les animateurs du café littéraire de Bgayet, dans une déclaration, ces derniers ont d’emblée indiqué que cette condamnation, prononcée au motif que le blogueur serait coupable d’“intelligence avec une puissance étrangère”, constitue, pour eux, “un véritable déni de justice”, d’où leur appel à la création d’un comité pour la libération de Merzoug Touati, afin que la mobilisation soit la plus large possible

Amnay