Conférence nationale du parti : Le FFS veut se réconcilier avec lui-même

0
rencontre nationale FFS a Zeralda
rencontre nationale FFS a Zeralda

ALGÉRIE (Tamurt) – Pour renouer avec sa base élue et éviter de se retrouver dans une situation de confusion suite à l’exclusion de la députée et importante membre du conseil national, Salima Ghezali, et à la suspension du député de Bgayet, Chaffai Bouiche, la direction nationale du FFS a organisé, ce weekend à Zeralda, la conférence nationale des élus.

Haddadou et Aouchiche
Haddadou et Aouchiche

Cette rencontre se veut une tentative de réconciliation avec quelques militants révoltés par les pratiques de la direction nationale du parti qui calque à la lettre celles de son aîné, le FLN. D’ailleurs, pour que les gens comprennent le message, il a été décidé de confier l’animation de l’atelier relatif à la démocratie participative aux présidents des APW de Bgayet et Tizi Ouzou, Mhenni Hadadou et Youcef Aouchiche. Cela aurait pu paraître normal, si ce n’est que ces deux militants étaient candidats sur la deuxième liste postulante à la présidentielle de l’instance du parti lors du dernier congrès. Ils étaient, selon certains observateurs, la cible de l’équipe à Laskri.

Toutefois, quel que soit le subterfuge que tenteront ou avanceront les actuels dirigeants du parti, le FFS est devenu, qu’on le veuille ou pas, un parti satellitaire du pouvoir algérien.

Amaynut pour Tamurt

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici