Conflits à Ghardaïa : Le régime a besoin de la violence pour se maintenir

6

MZAB (Tamurt) – Personne n’a compris exactement pourquoi le régime attise le feu dans cette région qui a vécu des siècles dans la sérénité et la paix !

Après le terrorisme, les événements de la Kabylie, le régime a besoin d’un autre conflit pour assurer sa pérennité. Cette fois-ci, il jette son dévolu sur la région des Mozabites.

Tant que le régime du clan d’Oujda subsiste, la violence régnera dans toute l’Algérie. Le comble est que ce régime s’appuie sur une bonne partie des arabophones.
Les peuples Kabyles, Chaoui et Mozabites qui ne souffrent pas seulement de la marginalisation du régime central d’Alger mais aussi de sa persécution doivent prendre leur destin en main et recouvrir leur souveraineté pour au moins se protéger. Une souveraineté qui leur permettrait de maintenir leur culture et de développer leur situation socio-économique.

Aucun pays au monde n’a progressé sous le colonialisme. Même l’intellectuel Salem Chaker, l’un des penseurs les plus intègres et lucides en Kabylie, a fini dernièrement à appeler à la création des Etats Amazighes.
Plusieurs autres militants de la cause Amazighe commencent ces derniers temps à adhérer en masse au projet de recouvrement de la souveraineté des régions Berbérophones dans l’Afrique du Nord.

Saïd F

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici