Constantine est aussi capitale de la culture juive !

1
Constantine est aussi capitale de la culture juive !
Constantine est aussi capitale de la culture juive !

CONSTANTINE (Tamurt) – L’événement de Constantine capitale de la culture arabe en a surpris plus d’un. A commencer par les arabisants. Un tollé général a été soulevé par les Amazighes et surtout en Kabylie. L’exclusion de l’identité amazighe par le régime d’Alger fait froid dans le dos. La culture judaïque a également été exclue et le régime feint d’ignorer son existence en Algérie.

Le premier qui devait être honoré dans cette ville est Enrico Macias, enfant prodige de Constantine et qui reste toujours fier de ses origines de Cirta. La culture juive qui a existé depuis la nuit des temps à Constantine mérite bien honneur et considération, mais le régime arabo-musulman d’Alger a préféré faire l’impasse et faire de cette ville une capitale d’une culture lointaine et importée des pays du Golfe.

Les juifs de Constantine ont joué un rôle prépondérant dans le développement de cette ville depuis des siècles et dans tous les domaines, que se soit économique, culturel et social. Toute la culture de cette ville, que le régime veut transformer en culture arabe, est une culture berbéro judaïque. Une réalité que les milliards du Qatar ne pourront jamais effacer.

L’andalous, El Haouzi, le Chaabi et tant d’autres de styles musicaux, pour ne citer que le domaine de la chanson, ont été crés par les artistes juifs de cette ville. A ce jour, des juifs de la ville des ponts suspendus sont toujours restés attachés à leur culture et leur religion. Ils vivent en catimini et pratiquent leur religion discrètement, de peur de représailles des islamistes. Retour ligne automatique
Ils ne sont pas nombreux mais ils existent toujours à Constantine. Aucun arabe n’a apporté quoi que se soit ni à la ville de Constantine ni à toute l’Afrique du nord contrairement aux juifs constantinois.

Saïd F