Contestant la liste des bénéficiaires des logements sociaux : Des habitants d’Ath Yenni menacent d’entamer une grève de la faim

5

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Les non-bénéficiaires de logements sociaux de la localité d’Ath Yeni, 45 km au sud-est de Tizi-Ouzou, comptent se radicaliser davantage dans leur mouvement de protestation entamé depuis trois jours. Juste après la publication des noms des 100 bénéficaires de logements à Atn Yenni, une centaine de recalés ont fermé le siège de la mairie en signe de protestation.

Ils ont dénoncé le favoritisme des élus locaux qui ont privilégié leurs proches et amis dans l’octroi de logements. Les protestataires prévoient d’entamer, à partir de demain, une grève de la faim collective devant le siège de la mairie afin de convaincre les élus locaux d’annuler tout simplement la première liste. Les protestataires ont haussé le ton, et ont procédé, pour une durée indéterminée, à la fermeture du siège de la mairie.

Pour calmer les esprits, le maire de cette commune a annoncé le lancement immédiat de 50 autres logements pour les recalés. Selon lui, ils seront construits dans les délais les plus brefs. Les protestataires ne l’entendent pas de cette oreille. « Nous sommes logés dans des habitations précaires et nous sommes prioritaires. Ces 100 logements qui ont été attribués à leurs proches sont les nôtres et nous les récupèreront d’une façon ou d’une autre. Que ce maire construise ces 50 logements et il viendra annoncer l’attribution à ses proches après. Ce sont ces derniers qu’il doit satisfaire puisqu’ils ne sont pas dans le besoin », fulmina un des recalés de ce dispositif de logements à Ath Yenni.

Aux dernières nouvelles, le maire a déclaré que tous les recalés peuvent faire recours s’ils le désirent et la liste des 100 bénéficiaires n’est pas définitive. Le maire s’est replié, apparemment, devant la pression des villageois d’Ath Yenni. « il a certainement peur d’une éventuelle enquête », commenta un des protestataires.

R. Moussaoui

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici