Contestation à Amizour et à Aokas

0

BGAYET (Tamurt) – La route nationale n° 75, reliant Vgayet à Sétif via Amizour et Kendira, a été bloquée, encore une fois, à la circulation. Cela a eu lieu dans la journée du dimanche et cela a été fait par les habitants du village Debha pour protester contre le climat d’insécurité qu’ils imputent aux exploitants d’une ferme agricole mitoyenne.

De son côté, la population de la station balnéaire d’Aokas a procédé à la fermeture du siège de la mairie de leur localité tout en installant une tente face à ce siège pour permettre aux citoyens de ne pas être trop exposés au soleil. Ils reprochent à l’édile communal de travailler pour la mafia du foncier en autorisant, à tort et à travers, la construction d’édifices sans aucun intérêt pour la population. Ils exigent l’annulation des permis de construction délivrés jusque là et les décisions d’attribution de terrains établies dans le cadre du fameux Calpiref, comité qui sert son président, le wali en l’occurrence. Ils demandent aussi aux membres de l’exécutif de trouver une solution au problème de la décharge qui se trouve en bord de mer.

Le nouveau wali de Vgayet et son secrétaire général seront installés officiellement ce lundi à partir de 10 heures à la salle des congrès informe la cellule de communication. Ils n’auront pas la tâche facile s’ils veulent réellement travailler dans l’intérêt de la population. Mais cela relève de l’utopie.

Amaynut pour Tamurt