Contribution : Les Turpitudes de Mme Louisa Hanoune

10

CONTRIBUTION (Tamurt) – Dans une de ses récentes déclarations, Mme Louisa Hanoune manque de doigté en s’attaquant gratuitement et nommément au mouvement politique « MAK ». Cette dame, qui d’après les oui dire s’inspire de Trotski, le pauvre, il a du se retourner x fois dans sa tombe.

D’autre part, je ne pense pas qu’il faille donner du crédit à ce qu’elle déverse car elle est tout simplement retardataire. Par contre, son audace politique la pousserait-elle jusqu’à dire où elle se trouvait avant le 05.10.88 pour ne pas dire avant, à moins qu’avec le temps (26 ans) elle ne se souvienne que vaguement de cette date historique et qu’elle n’a de mémoire que ceux qui l’abreuve et l’alimente ?

Incriminer sans preuves tangibles un mouvement politique, le MAK, c’est faire preuve d’irresponsabilité et d’indigence politique. Par contre, ces déclarations peuvent rendre service en faisant prendre conscience aux algériens amazighophones que l’adversaire peut venir même de ceux qui prétendent prendre fait et cause à leur juste et noble combat pour le recouvrement de leur moi que certains veulent altérer en utilisant des raisons fallacieuses.

Etre pour ou contre le MAK, ne pas y adhérer, s’inscrire dans la forme idéologique de lutte ou ne pas avoir la même finalité, n’est pas la question; mais le traiter de connivence avec l’occident et le sionisme, comme c’est le cas avec certains pays, à l’exemple de l’Orient et de ses amis les islamistes, c’est méconnaitre la valeur militante de sa composante, notamment celle de M’Henni Ferhat, fils de chahid et qui n’a plus rien à démontrer en matière de nationalisme et d’engagement politique pour une Algérie démocratique, unie dans la diversité et la pluralité sans prédominance aucune.

S’en prendre avec des maux feutrés à une région, bastion palpable de la liberté, de la démocratie, jalouse de sa laïcité, de son anti-intégrisme, de sa religion ancestrale et du vivre ensemble dans la différence et la pluralité multiple, n’est que faribole car elle n’a pas de leçon à recevoir en matière d’unité et du respect de l’autre, ce qui n’est pas le cas depuis l’avènement de l’indépendance territoriale. Culpabiliser certaines positions politiques ou certaines régions qui ne sont ni des affidés, ni des attenants, ni des alliés contre nature avec l’islamisme politique et ses intégristes de tout bord, n’est qu’inculture et vassalité.

D’autre part, il ne me semble pas avoir lu ou entendu quelque part Mme Louisa Hanoune et/ou ses comparses et alliés de toute nature condamner les propos de Mr Antoine Besbous (d’origine libanaise) qui déclara que les Kabyles, sans les connaitre, sont des terroristes et Mr Bruno Lemaire (ex Ministre français) qui a été jusqu’à ignorer l’implantation géographique de l’Algérie.