Coronavirus : premier décès à Tizi Ouzou

2
Coronavirus, premier décès en Kabylie
Coronavirus, premier décès en Kabylie

TIZI OUZOU (TAMURT) – La wilaya de Tizi Ouzou a enregistré, ce vendredi 20 mars 2020, le premier décès d’un patient atteint du virus corona. Il s’agit d’une citoyenne qui vivait dans la région d’Aghrib près d’Azeffoun, à une quarantaine de kilomètres du chef-lieu de wilaya de Tizi Ouzou.

L’information a été confirmée officiellement par la direction de la Santé et de la Population le même jour. Selon cette source officielle, la patiente décédée des suites de complications survenues après contamination au virus corona est une femme âgée de 77 ans. La même source a précisé la première victime du Covid-19 a rendu l’âme à l’Etablissement hospitalier (EPS) d’Azeffoun. La direction de la Santé ayant révélé l’information a révélé que la défunte a consulté le 18 mars 2020 au niveau du point de garde d’Aghribs (EPSP Azeffoun) avant d’être évacuée vers l’EPH d’Azeffoun pour « acidocétose diabétique ». Après examen clinique, analyses et clichés radiologiques, les médecins retrouvent une pneumopathie bilatérale sur quoi, la décision a été prise de l’hospitaliser avec isolement et prélèvement.

La victime est décédée le matin de ce vendredi à 4 heures du matin. Le résultat du prélèvement, analysé à l’Institut Pasteur d’Alger, a montré que la défunte était porteuse du virus corona. Six autres patients, dans la wilaya de Tizi Ouzou, sont atteints de coronavirus alors qu’une douzaine est en isolement en attente des résultats.

Tarik Haddouche

2 COMMENTAIRES

  1. La femme décédée est une habitante du village de Mira dans la commune de Timizart, Daira de Ouaguenoun, elle n’est pas d’aghribs

  2. Cette maladie infectieuse est sans aucun doute un cauchemars pour notre peuple qui ne peut s’organiser pour assurer sa santé, compte tenus des pillages perpétuels qu’il subit de la colonisation arabo-islamique.
    Cependant, il devient intéressant de comprendre qu’une crise sanitaire cachant une crise économique conséquente, les tenants de idéologie colonialiste est en train d’exploser en plein vol. En effet, l’arabie saoudite, ainsi que leurs semblables ne dispose plus des finances nécessaires pour assurer leur propre survie. Ce qui implique que très rapidement, la crise sanitaire, la baisse du prix du baril du pétrole donc du chéquier social algérien, l’interdiction du hirak, la volonté de certaines puissance étrangères de voir l’algerie disparaitre, procure un élément extrêmement favorable a l’édifice, certes lent, mais inéluctable de notre patrie.
    Ils nous appartient, des a présent, de poursuivre la structuration de notre indépendance alimentaire, sécuritaire, éducationnel,… ceci au travers de nos structure politiques MAK, URK, indépendants.
    Nous disposons d’une opportunité sans égal. Consacrons nos énergie a collaborer, a développer, construire, prospérer.
    L’empire arabo-islamique est en fin de vie.Il se désagrége tout seul.
    EN PROSPÉRANT VOUS STIMULEREZ NOTRE PEUPLE A SUIVRE CETTE VOIX, CECI SANS AUCUN EFFORT INUTILE.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici