Les Corses ne veulent plus des Arabes dans leur île

109
Ile Corse / © Tamurt
Ile Corse / © Tamurt

CORSE (Tamurt) – Après les manifestations de l’an dernier, voilà qu’ils récidivent. Les habitants de l’île de Corse, sous occupation française, sont, apparemment, déterminés à se libérer d’abord de l’invasion arabe. Les manifestations à travers les villes de cette île de la méditerranée se multiplient. Rien que pour ce weekend, les cités habitées en majorités par les Arabes sont envahies par des manifestants corses qui ne demandent que leur départ immédiat de l’île.

Les Corses affirment qu’ils ne sont pas racistes. Au contraire, ils disent qu’ils sont hospitaliers envers les étrangers qui respectent l’ordre public. D’ailleurs, sur un nombre important d’émigrés issus de 85 nationalités, les Corses ne demandent  que le départ des arabes à cause de leur racisme justement. « Si on demande le départ des Arabes, c’est parce qu’ils sont racistes envers nous. On n’a jamais demandé le départ des noirs,  ni des chinois ou autres, car les autres communautés ne font que travailler et chercher à vivre dans la paix, contrairement aux Arabes qui sèment la haine et la terreur sur l’île », nous confie une jeune étudiante corse.

Effectivement, les Arabes sont mal vus à travers toute l’Europe. En Corse, la multiplication des mosquées et de femmes qui portent le voile, en plus du désordre que les Arabes créent dans les cités a provoqué l’ire des habitants de cette belle île. A tel point que les Corses réclament d’abord le départ des Arabes de leur île, l’une des priorités avant d’exiger leur indépendance du colonialisme français.

Lounès B.