Couleurs nationales kabyles au mariage de Bouhas Menouar

5

BOUZGUENE (Tamurt) – C’est ce qu’a fait justement hier Menouar Bouhas dit Amazigh de Hourra (commune et daïra de Bouzguène) lors de son mariage. Toutes les façades, sises aux alentours de l’heureux marié ont été ornées de drapeaux confectionnés en format géant. Au domicile marital, l’ambiance était également celle des grandes fêtes kabyles d’autrefois. Et naturellement parmi les fêtards, figuraient beaucoup d’amis et camarades de lutte d’Amazigh.

C’est le cas effectivement de Bouaziz Aït-Chebib, Hocine Azem, Kader Akerma, Djaffar Khennane, Ahcène Graïchi et sa jeune épouse, etc. Chacun des convives tint à exprimer sa joie et sa fierté devant cette initiative d’Amazigh. Faut-il aussi préciser qu’Amazigh ne se limita pas seulement à faire valoir les couleurs nationales kabyles à cette heureuse occasion.

En effet, après l’arrivée à Hourra du cortège nuptial, le jeune couple rejoint son domicile à bord d’une calèche. Celle-ci est attelée à un superbe pur-sang blanc. Et naturellement, des deux côtés de la carriole, étaient collées les couleurs kabyles. Le tout composa un ornement impeccable. Les néophytes de la peinture et des symboles doivent savoir que le cheval blanc signifie « la liberté et la puissance ». Autrement dit, c’est très bon augure pour Amazigh et la femme ayant accepté de partager sa vie avec lui.

De Bouzguène, Said Tissegouine.info