Coup d’état militaire en Egypte : Les Islamistes s’agitent à Alger, le pouvoir dans la gêne !

9

ALGÉRIE (Tamurt) – Des islamistes radicaux ont tenté hier matin de tenir un rassemblement devant le siège de l’ambassade d’Egypte à Alger, en signe de soutien au président déchu, Mohamed Morsi.

Les barbus ont été empêchés par les services de sécurité de s’approcher de l’ambassade et ils ont été dispersés. Les pro-Morsi ont scandé des slogans appelant à la guerre sainte dans tous les pays musulmans.

Les frères musulmans se disent solidaires avec leurs « frères égyptiens » et dénoncent le coup d’état militaire. Certains s’apprêtent même à rejoindre le Caire pour guerroyer contre l’armée égyptienne.

Pour eux, la destitution de Morsi est une manœuvre des puissances occidentales conte la religion musulmane. Les frères musulmans égyptiens insistent sur le fait que toute la « nation arabe doit se mobiliser », même-ci ce problème ne concerne que les Égyptiens.

La manifestation des Islamistes hier matin à Alger a rappelé aux algérois les années 1990 lorsque les terroristes du FIS appelaient aux meurtres et à la guerre sainte. Des terroristes qui se sont refait une virginité après l’arrivée de Bouteflika au pouvoir en 1999 semblent reprendre du poil de la bête.

Pour les décideurs d’Alger, ils sont dans l’embarras. D’une part, ils veulent dénoncer ce putsch, vu que le clan des Islamistes est le plus dominant au pouvoir, mais d’autre part ils hésitent à condamner ce qu’eux même ont fait en 1992 contre le FIS.

Youva Ifrawen