Criminalité à Tizi-Ouzou : 135 mineurs interpellés en 2016

2
services de sécurité

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Pas moins de 135 mineurs, impliqués dans divers délits, ont été interpellés par les services de sécurité du 1er janvier au 31 décembre 2016 dans la wilaya de Tizi-Ouzou, a-t-on appris de source officielle. Par ailleurs, le bilan des interventions de la police de la wilaya de Tizi-Ouzou, durant l’année 2016, fait ressortir que 984 femmes ont fait l’objet d’arrestations durant la même période. Un chiffre qui reflète, si besoin est, la hausse du nombre de femmes impliquées dans la criminalité alors qu’il n’y a pas si longtemps, cette dernière était l’apanage du sexe masculin.

Le deuxième élément nouveau cette année est également la hausse du nombre de mineurs interpellés par les services de sécurité. Il s’élève à 135 mineurs. Ce bilan concerne la période s’étalant du 1er janvier au 31 décembre 2016. Le même bilan révèle, en outre, que le service wilaya de la police judiciaire a traité 3723 affaires mettant en cause 3631 individus. « Leur présentation au parquet s’est soldée par la mise en détention préventive, de 371 individus », ajoute la cellule de communication de la sûreté de wilaya. Cette dernière indique que durant la même année, la police a élucidé 5 affaires dont les 28 mis en cause sont accusés d’attroupement. « Pour crime et délit contre la paix publique, 2 affaires ont été traitées, impliquant 3 individus dont 1 a été mis en détention préventive », ajoute-t-on. Pour crimes et délits commis par des particuliers contre l’ordre public, 184 affaires ont été traitées en 2016 dans la wilaya de Tizi-Ouzou. Dans ces affaires, sont impliqués 254 individus dont 14 ont été mis en détention préventive.

La même source ajoute :  » Pour crimes et délits contre la sécurité publique, 25 affaires ont été traitées, impliquant 78 individus dont 48 ont été mis en détention préventive. Et pour faux et usage de faux, 71 affaires ont été traitées, impliquant 75 individus dont 3 ont été mis en détention préventive ». Par ailleurs, notre source a révèle que concernant les affaires de crimes et délits contre les personnes, 1447 affaires ont été traitées, impliquant 1486 individus dont 54 ont été mis en détention préventive. Au volet des crimes et délits contre la famille et les bonnes mœurs, 62 affaires ont été traitées, impliquant 172 individus dont 62 ont été mis en détention préventive. « Pour crimes et délits contre les biens, 1721 affaires ont été traitées, impliquant 941 individus dont 80 ont été mis en détention préventive », souligne la cellule de communication de la sûreté de wilaya de Tizi-Ouzou.

Au chapitre des atteintes à l’économie nationale, une seule affaire a été traitée, impliquant un individu alors que, s’agissant des infractions en matière de stupéfiants, 205 affaires ont été traitées, impliquant 293 individus dont 103 mis en cause ont été mis en détention préventive. « Dans le cadre de la lutte contre la criminalité urbaine, durant la période considérée, 4682 opérations coup de poing ont été menées, ciblant 4287 lieux, et le contrôle de 39036 individus dont 38980 de sexe masculin et 56 de sexe féminin, parmi lesquels figurent 28 étrangers et 51 mineurs », est-il souligné. En outre, 525 individus ont été différés au Parquet pour différents délits : 40 pour port d’armes blanches prohibé, 96 pour détentions de stupéfiants 4 pour détention de psychotropes, 237 faisant objet de recherches, 27 pour séjour illégal et enfin, 121 pour autres délits. 121 individus ont été mis en détention préventive à l’issue de ces interventions.

Lyès Medrati