Crise d’eau en Kabylie : Les citoyens ferment le siège de la Daïra de Mkira

4

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Tous les habitants de cette localité, située à l’extrême sud de Tizi-Ouzou, se sont réunis devant le siège de la daïra qu’ils ont fermé toute la journée. Leur colère est immense.

Les habitants de cette région délaissée par les pouvoirs publics sont sans eau depuis plus d’un mois. L’eau ne coule plus dans leur robinet pour des raisons qu’aucun responsable au niveau local n’a pu expliquer, ce qui a provoqué l’ire des citoyens.

M’Kira n’est pas la seule région qui est en détresse à cause du manque d’eau. Plus de la moitié des villages de Kabylie souffre de ce problème. Pourtant la Kabylie regorge de richesses inestimables notamment l’eau. Le pouvoir alimente d’autres régions lointaines d’Algérie à partir des deux barrages d’eau de la région et prive la Kabylie d’eau. Ce scénario se répète chaque année.

Les mouvements de protestations ont pris de l’ampleur cette semaine à Tizi-Ouzou. Certaines familles sont dans l’obligation d’acheter des citernes d’eau à raison de 1000 dinars et parfois plus.

Saïd F