La crise d’eau s’installe à Tizi-Ouzou

4
Barrage de Taksebt

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Comme attendu, la crise d’eau est plus rude cette année que par le passé. Le manque d’eau à travers toute la wilaya est sans précédent. Rien que pour les deux villes côtières et touristiques de Tizi-Ouzou, Tigzirt et Azeffoun, elles sont sans eau depuis une semaine.

Pourtant ces deux villes balnéaires accueillent un nombre considérable de touristes et d’estivants en cette période de grandes chaleurs et de vacances. La situation se complique de plus en plus à travers les azutres villes et villages de Tizi-Ouzou. Les populations s’exacerbent.  Les citoyens ne savent plus à quelle porte frapper devant cette situation.  Auparavant les autorités locales, à leur tête le wali, évoquaient souvent le réseau d’alimentation d’Eau défectueux. Mais maintenant que ce réseau a été rénové, c’est le barrage d’eau de Taksebt qui est à sec.

Les raisons sont connues et elles sont aileurs. En plus de la rareté de la pluie cette année, c’est l’hyper exploitation d’eau de ce barrage pour alimenter l’Algérois qui a provoqué un manque d’eau sans précédent à Tizi-Ouzou. Hormis la ville de Tizi-Ouzou qui semble échapper à cette crise d’eau, le reste de cette grande région de Kabylie est en proie à une crise qui peut provoquer même la révolte des villageois.  En cette saison des fêtes et de cérémonies, les villageois sont contraints d’acheter de l’eau à prix fort.  Il n’est pas assez rare de voir aussi des conflits éclater entre familles pour l’exploitation des sources naturelles ou des fontaines collectives en Kabylie.

Ravah Amokrane   

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici