Culture : Entretien avec Djamal ABBANE du groupe IMAZƔAN

6

Tamurt.info : Azul fell-ak! Voulez-vous présenter votre groupe à nos lecteurs et nous expliquer d’où vient ce nom « IMAZƔAN » ?

D.ABBANE : Azul ! IMAZƔAN est un nom que nous avons choisi à notre groupe et que nous avons dérivé de TAMAZƔA. IMAZƔAN a vu le jour en 1997 en enregistrant son premier album. Nous voulons, par la création de ce groupe de chant kabyle engagé, joindre l’utile – le combat amazigh en général et kabyle en particulier- à l’agréable – la douceur et les bienfaits de la musique-. Nous voulons, à travers la chanson, dénoncer l’injustice que subit notre patrie (la Kabylie) depuis plus de 50 ans de la part du régime colonial d’alger. Nous étions cinq (5) éléments dans le groupe jusqu’en 2002. Maintenant nous ne sommes plus que deux : Jugurtha BENADJAOUD et moi. Notre premier album intitulé « Yebrir » est sorti en 1997. Il contenait six (6) chansons dont Yebrir, Herri ay ul-iw, Tilufa, Imazɣan, Ilmezyen et Agdud. Le second est sorti en 2003. Il comptait quatre (4) chansons en kabyle : Tilelli, Imusnawen, Idurar-nneɣ et Tafsut ; et deux (2) autres en langue française : Algéria et Le Cauchemar. Et nous voici avec notre dernier album qui vient d’être édité en septembre dernier. Ce dernier est intitulé « Tudert i teqbaylit ». Il compte sept (7) chansons et un instrumental.

Tamurt.info : Pourquoi vos deux premiers albums sont-ils passés presque inaperçus ?

D.A‎BBANE : En 1997, nous n’avions pas de moyens de communication kabyles qui assument pleinement notre combat pour les libertés et les droits. Les moyens de communication existant à l’époque, aussi bien la presse écrite que les médias lourds, tels que Radio Soummam, Chaine 2 nous ont systématiquement censurés. Ce qui a fait que notre produit est resté en souffrance dans les étales de quelques rares boutiques kabyles. De nos jours, nous avons internet d’où l’émergence de sites et autres journaux électroniques comme www.tamurt.info qui vient de nous ouvrir ses colonnes pour qu’enfin nous puissions nous exprimer en toute liberté et transparence.

Tamurt.info : Pouvez-vous nous parler un peu sur votre dernier album ?

D.ABBANE : Notre dernier album intitulé « Tudert i teqbayli » qui est sorti en septembre dernier compte sept (7) chansons et un instrumental. C’est un album que nous avons produit avec nos propres moyens ( à compte d’auteur). Par ce dernier travail, en plus de la musique, nous réitérons notre dénonciation du régime colonial d’alger et sa politique négationniste et génocidaire à l’égard de notre peuple (peuple kabyle NDLR). Nous essayons d’apporter notre petite pierre à l’édification de la nation kabyle.

Tamurt.info : Quels sont vos projets dans l’avenir ?

D .ABBANE : Nous sommes en train de préparer un quatrième album qui sera complètement dédié au combat du peuple kabyle pour sa liberté. Bien sûr, nous tenons à rappeler aux lecteurs de tamurt.info que nos deux premiers albums seront réédités avec certaines améliorations aussi au plan musical qu’au plan textuel.

Tamurt.info : Votre dernier mot …

D .ABBANE : Je saisie l’occasion pour lancer un appel à tous les kabyles dignes de ce nom d’aller en rangs serrés, la main dans la main pour arracher notre droit de vivre en tant que nation libre et souveraine. Je remercie chaleureusement le journal électronique Tamurt.info de nous avoir donné cette chance de nous exprimer librement à travers ses colonnes.

Entretien réalisé par A. A.