Da Khelwi Lwenas éblouit Montréal

1
Khelwi Lwennas

CANADA (Tamurt) – Après la tournée qui l’a conduit à Los Angeles, Washington DC, New York et Philadelphia, Da Khelwi Lwenas était l’hôte de Montréal, deuxième plus grande métropole canadienne. Le maestro de la chanson Kabyle a offert, samedi, une soirée particulièrement chaleureuse, empreinte de simplicité et de touchantes retrouvailles.

Très ému par les tonnerres d’applaudissements et d’encouragements des Kabyles de Montréal, Da Lwenas remercia à maintes reprises son public.  »Vous êtes d’authentiques Kabyles, je suis content d’être parmi vous, je me sens en Kabylie  » dira Da Lwenas avec cette spontanéité et cette modestie qu’on lui connait si bien.

Malgré la fatigue due à son périple nord américain, Da Lwenas a pu trouver l’énergie nécessaire pour faire revisiter son riche répertoire, qui ne semble pas prendre une ride, à son public. Zrigh Udmim, A Yafroukh, Aghrib, Rouh a sidi Rouh, ont captivé l’assistance tout au long de la soirée.

Le spectacle était également l’occasion pour Da Lwenas de laisser s’exprimer son immense talent de musicien. Les inconditionnels des belles mélodies et de la mandole étaient particulièrement gâtés par le maître de la chanson populaire kabyle. Hassane, un des admirateurs, nous dira que Mass Khelwi a les doigts tellement habiles qu’on a l’impression qu’il fait parler sa mandole. La soirée a été clôturée  »en prolongation », sous l’insistance du public avec Intas Madyas, en hommage à Cheikh El Hasnawi et JSK, même si le club n’est plus le club phare d’antan, se désola d’ailleurs Da Lwenas.

Chapeau bas aux talentueux musiciens qui ont accompagné notre grand artiste, à la troupe de danse Tafsut, aux animateurs de la soirée : Sabrina At Sayed et Rachid At Ali Uqaci. Ce dernier annoncera à la fin du spectacle le retour de Da Lwenas Khelwi  le 23 novembre prochain au Canada pour participer à une levée de fonds au profit de la fondation Tiregwa d’Ottawa.

Rappelons que Massa Kamira Nait Sid, présidente du Congrès mondial amazigh qui venait d’arriver de New-York, a pris la parole au cours de la soirée pour faire un compte rendu aux Kabyles de Montréal sur sa dernière participation à l’assemblée générale des peuples autochtones à l’ONU. Massa Kamira Nait Sid animera à partir du samedi 28 mai une série de conférences à Montréal, Québec et Ottawa. Nous y reviendrons.

Amar At Ali-Usliman