Danny Danon, le représentant israélien devient président d’une des commissions de l’ONU

4

WASHINGTON (Tamurt) – Pour la première fois depuis 1949, c’est-à-dire, depuis qu’Israël a rejoint les Nations-Unies, c’est le représentant de l’état hébreu qui présidera l’une des six commissions spécialisées de l’Assemblée générale de l’ONU. Cette commission est importante car elle gère et prépare les résolutions relatives aux questions juridiques et notamment, coordonne la législation internationale en matière de de terrorisme.

Danny Danon avec Ferhat Mehenni et Lyazid Abid

Certes, pour en arriver là, il aura fallu un vote à bulletins secrets au lieu du consensus habituel, mais Danny Danon, l’ambassadeur d’Israël à l’ONU ne boude pas son plaisir. « Je suis très fier d’être le premier Israélien à être élu à la présidence d’une commission. Israël est en pointe dans le monde pour la législation internationale et la lutte contre le terrorisme. Nous sommes ravis de pouvoir faire profiter le reste du monde de nos connaissances ».

Danon a confié qu’il s’attèlera de faire avancer le projet de convention internationale contre le terrorisme, qui devra adapter la législation internationale aux nouvelles réalités imposées par le terrorisme international. En d’autres termes, comment les démocraties peuvent-elles lutter efficacement contre des organisations terroristes qui profitent d’un vide juridique évident.

Malgré une opposition acharnée des pays arabes, 109 sur 193 pays ont voté en faveur d’Israël, dont l’ensemble des pays européens et la quasi-totalité des pays occidentaux.

Contacté par téléphone par Tamurt, Lyazid Abid, vice président du GPK, chargé des relations internationales, felicite Israël pour cette promotion tant méritée. Il ajoute que : « Danny Danon merite d’occuper les plus hautes fonctions de l’ONU. Je lui souhaite plein succès et reste convaincu que les relations d’amitié entre la Kabylie et Israël continueront de se développer et de se renforcer ». Et d’ajouter: « je veux souligner ici mon amitié pour Israël et  l’engagement du GPK en faveur de son droit à vitre en paix et en sécurité ».

Tamurt