De la double méprise au double assassinat : Edition d’un livre sur Abane et Krim

8
Abane et Krim

CULTURE (Tamurt) – Les langues semblent de délier concernant la face cachée de l’histoire de la guerre d’Algérie. Le livre qui vient de paraître, à Tizi-Ouzou, cette semaine, s’inscrit dans cette optique. L’auteur de ce nouvel ouvrage, intitulé : « Abane-Krim, de la double méprise au double assassinat », n’est autre que l’historien prolifique Khalfa Mameri, auteur déjà d’un livre sur Abane Ramdane et d’un autre sur Krim Belkacem.

L’auteur de cet ouvrage précise qu’on ne lit pas Abane Ramdane sans lire Krim Belkacem et inversement, ils sont complémentaires et frères jumeaux de la révolution algérienne, peut-être même des frères ennemis, mais des frères tout de même. Khalfa Mameri explique qu’il a décidé de les associer dans ce livre d’autant plus que dans toutes ses rencontres, conférences en Kabylie ou  ailleurs, il est impossible de parler de l’un sans que surgisse le deuxième. « Cette cohabitation peut aussi avoir, à la fois, un effet instructif sur ce qu’il ne faut plus jamais faire, même en cas de rivalités politiques. Canaliser, dominer, maîtriser celles-ci sans jamais recourir aux extrêmes : l’exclusion ou l’assassinat », précise, en outre, l’auteur.

Ce dernier avertit aussi qu’il demeure convaincu qu’il eût été possible d’éviter le drame et l’irréparable si d’autres acteurs n’avaient pas versé continuellement de l’huile sur le feu pour nourrir les tensions entre Abane et Krim. Sur près de 300 pages, Khalfa Mameri revisite les parcours des deux hommes à travers leur jeunesse, leur scolarité, le congrès de la Soummam, l’assassinat des deux héros, la crise dite berbériste, les négociations et la signature des accords de paix avec la France mais aussi Krim Belkacem face aux gouvernements de Ben Bella et Boumediene… Le livre de Khalfa Mameri se termine sur un chapitre intitulé : Krim Belkacem, trahi par les siens, grandi par l’histoire ainsi que les leaders kabyles face à la question berbère. Khalfa Mameri dédicacera ce nouveau livre ainsi que ses anciens ouvrages au Salon international du livre d’Alger qui se tiendra à partir du weekend prochain.

Lyès Medrati