De la 1ère place, Bougie passe à la dernière en matière de propreté

1

Même si ça vient d’un commis de l’Etat, c’est quand même une bonne remarque à faire tant aux élus locaux, aux responsables qu’aux citoyens. En effet, le wali de Bougie avait déclaré, lors de la réunion tenue avec les membres de l’APW, sa peine de constater que la ville de Bougie passe de la ville la plus propre à l’échelle nationale en 1981 à celle de la plus sale trois décennies plus tard. Et d’ailleurs le même constat est valable pour toutes les villes de Kabylie.
Amaynut