Décès de Madame Tassaadit Amrioui : La détentrice de la première carte d’identité kabyle vient de s’éteindre à l’âge de 100 ans

12

AT YAHIA MOUSSA (Tamurt) – C’est avec une profonde tristesse que nous venons d’apprendre le décès de Madame Amrioui Tassaadit, à l’âge de 100 ans. Elle s’est éteinte aujourd’hui après-midi vers 16h, entourée de ses enfants et petits enfants, dans son domicile à Ivuhren, Ait Yahia Moussa.

Madame Amrioui Tassaadit, mère de 09 enfants dont d’Ahmed Amrioui, président de la Fondation pour l’Investissement et le Développement de la Kabylie (FIDEK) était une femme très courageuse. Née en 1915, juste au début de la première guerre (1914-18), elle a connu l’horreur de la deuxième guerre mondiale (1939-45), la guerre d’Algérie (1954-62) et l’épouvantable guerre silencieuse que mène l’Algérie à la Kabylie (1962 à ce jour). Elle aimait aussi répéter à ses enfants et petits enfants qu’elle avait tout vu dans ce monde.
En 1956, elle perdit un bras lors du bombardement de sa maison par l’armée française.
Après l’indépendance, elle fut contrainte de vendre les œufs de ses poules pour permettre à son fils Ahmed Amrioui de continuer ses études au lycée et de subvenir aux besoins de ses enfants.
À 60 ans elle perdit son mari et continua à s’occuper toute seule de sa grande famille. Ce devoir, de l’avis de ses enfants, elle l’accomplit convenablement, sans faille.
Le courage de Tassaadit restera gravé dans la mémoire de tous ceux qui l’ont connue.

Madame Tassaadit Amrioui sera enterrée, aujourd’hui, 07 mai 2014 à 14h, à Ivuhren, Ait Yahia Moussa.

A la Famille Amrioui, l’équipe rédactionnelle de Tamurt présente ses sincères condoléances.

La Rédaction Tamurt.info