Décès de Mourad Kacer, un militant des causes justes s’en va

8

HOMMAGE (Tamurt) – Mourad Kacer, ce jeune militant infatigable des Droits de l’Homme et du Front des Forces Socialistes (FFS), vient de nous quitter après avoir mené un dernier combat contre la maladie. Il est décédé ce matin, à l’hôpital de Boghni où il était hospitalisé depuis plusieurs semaines.

Le défunt est très connu pour son engagement dans le militantisme surtout dans les moments difficiles comme la période durant laquelle il avait assumé la mission du fédéral du FFS à Tizi-Ouzou où il avait fait face à une situation très délicate. Il était l’un des piliers du FFS durant la dernière décennie avant de partir pour s’établir aux États-Unis d’Amérique.

Outre ses activités dans la ligue des Droits de l’Homme où il s’est forgé en quelques années seulement comme le défenseur incontournable des citoyens méprisés ou violentés, Mourad était un membre actif dans la coordination locale des étudiants de l’université Mouloud Mammeri de Tizi-Wezzu, du temps de Kamel Aouedjhane avec qui il formait un duo inébranlable dans lutte pour l’amélioration des conditions de la communauté estudiantine.

Aujourd’hui, il s’en va mais son nom restera gravé à jamais chez les militants des droits de l’Homme, ceux du FFS, des animateurs du mouvement associatif et tous les étudiants ayant fait leur cursus à Tizi-Wezzu ainsi que le Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie qui par le biais de son président présente les condoléances du mouvement à la famille du défunt.

Mourad sera inhumé demain, dans son village natal Ath Vurghadhane, dans la commune d’Assi Youcef.

Farid Derdar

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici