Décès d’une patiente à cause de l’absence du médecin de garde à l’hôpital d’Iazouguen

4
décès d'une patiente

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Un autre drame s’est produit à l’hôpital d’Iazouguen, 45 km à l’Est de Tizi-Ouzou, à cause de négligences flagrantes. « Le 04/11/2016, Mme Tabti a été admise au service des urgences de l’hôpital d’Iazouguen.

Suite à des complications de son cas, le 09/11/2016, la patiente a été transférée au service de réanimation où elle était restée jusqu’à 1h du matin sans voir aucun médecin ni réanimateur.  Sa fille qui l’accompagnait essayait d’appeler au secours, hélas, il n’y avait que les infirmiers. Aucun médecin! Alors que Docteur O. était programmé comme médecin de garde! Sa fille appela son père et il alerta la police! Une fois à l’hôpital, la police et le directeur de l’hôpital n’avaient réussi à avoir un médecin qu’à 6 heures du matin, le moment où madame Tabti a rendu son âme.Trop tard, le médecin n’a pu rien faire » lit-on dans une déclaration rendue public par les proches de la victime qui raclement, haut et fort, que justice soit faite.

D’ailleurs une plainte a été déjà déposée contre les responsables de cet hôpital. Les habitants de la région sont en colère. Ce n’est pas la première fois que cet hôpital est cité pour les négligences de son personnel envers les patients. Seuls les riches et les proches des éléments des services de sécurité sont admis convenablement dans cet établissement hospitalier public. Nous reviendrons en détail sur cette affaire  dans nos prochaines éditions.

Lounès B

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici