Le délire d’une enseignante d’un CEM de Mirabeau

14

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Une enseignante d’un CEM privé de la ville de Mirabeau, 10 km  vers l’ouest de Tizi-Ouzou, n’a pas trouvé mieux pour imposer des idées archaïques à un élève que de le punir sévèrement et le passer à tabac.

La maîtresse dans un cours de « tarbia Islamiya“ (sciences islamiques) avait expliqué aux élèves que les dattes provenant de la région proche de „Axxam n Rebbi „ ,la Mecque, ont un meilleur goût et contiennent des valeurs nutritives meilleures à celles provenant des autres régions du monde. Sans savoir, toutefois, dans quel livre elle a pu déceler ce secret.  Un élève un peu éveillé avait à haute voix fait la remarque qu’il n y croyait pas et que ce n’est que pure publicité gratuite. La maîtresse, de tendance salafiste,  n’avait aucun autre argument que de se munir d’un manche à balai pour humilier le garçon devant ses camarades et de tenter de le « remettre » ainsi dans la voie divine. La victime porte des traces bleues sur son derrière et sur le dos.

L’enfant n’a pas osé raconter sa mésaventure à ses  parents de peur que  leur intervention auprès de  « l’éducatrice“ se traduise par des représailles voire de mauvaises notes scolaires. L’enfant nous a prié de ne pas rapporter les fait avant la fin de l’année scolaire tant il craignait les réactions des responsables de cet établissement. Donc les faits se sont déroulés au mois d’avril dernier. Plusieurs autres élèves et écoliers souffrent en silence des punitions qui frisent la torture de la part des enseignants Islamistes qui n’ont aucune notion de pédagogie ni les compétences requises pour exercer  le noble métier d’enseignant.

Lounès B