Un demi-millier d’hectares de forêt dévasté, à Bougie, depuis le début de l’été

0
Feux de forêt

BOUGIE (Tamurt) – La chaleur estivale est souvent amplifiée par les pyromanes qui s’amusent à allumer des incendies sans mesurer les conséquences qui en découleront. Depuis le début de la saison estivale, près d’un demi-millier d’hectares de forêt ont été ravagés par les nombreux départs d’incendies qui se sont déclarés à travers les différentes contrées de la wilaya. 

Plusieurs de ces derniers ont été maitrisés difficilement suite à l’absence d’accès aux pompiers. D’Ait Smail à Adekar en passant par Darguina, Aokas, Boukhelifa, Tifra  et Assif El Hammam, presque aucune commune n’a été épargnée par les feux. Plus d’une trentaine d’incendies ont été enregistrés dont une dizaine étaient de gigantesques foyers qui ont engendré, à eux seuls, d’importants dégâts aux arbres fruitiers. En effet, plusieurs plantations d’oliviers et autres arbres fruitiers ont été dévastés.

En tout, ce sont près de 700 incendies qui ont été dénombrés depuis l’ouverture officielle de la saison estivale dont la majorité signalée dans le milieu végétal. Les autres ont été enregistrés en milieu urbain, industriel et même ceux ayant carbonisés des véhicules. Des maquis, de la broussaille, des bottes de foin, du fourrage, des arbres fruitiers et des ruches d’abeilles, tout a été ravagé par ces incendies dont les auteurs sont, en majorité, des humains qu’on peut qualifier de pyromanes.

Amaynut