Démocratie canadienne versus démocratie kabyle

9
Démocratie canadienne versus démocratie kabyle

(Contribution Tamurt) – Dans le cadre de l’élection partielle qui se déroulera le 3 avril prochain dans la circonscription de Saint-Laurent, à l’ouest de Montréal, le Parti libéral du Canada (PLC) du premier ministre Justin Trudeau a organisé une course à l’investiture.

Alors que tout le monde attendait une victoire facile d’une ancienne ministre qu’on dit proche de Justin Trudeau, Yolande James, les membres du PLC de cette circonscription ont élu une jeune inconnue de 26 ans. Selon plusieurs observateurs, le premier ministre aurait eu le droit de nommer quelqu’un ou du moins exprimer le fait qu’il voulait Yolande James dans Saint-Laurent. Toutefois, il a préféré ne pas interférer dans le choix des militants de la circonscription. Sans cela, les journalistes ne l’auraient d’ailleurs pas épargné.

Quelques minutes après l’annonce des résultats, madame James a reconnu sa défaite et a félicité l’outsider par ce tweet : « Ce soir, la famille libérale de St-Laurent a donné sa confiance à Emmanuella Lambropoulos. Je tiens à la féliciter pour cette victoire! »

Une semaine après cette investiture, la redoutable presse canadienne, véritable 4e pouvoir dans le pays, ne lâche pas le morceau et continue de scruter les moindres indices suite aux allégations sur l’implication du premier ministre dans le blocage de la candidature du maire de Saint-Laurent.

Quelle classe, quelle humilité et quelle leçon de démocratie et de professionnalisme, que nous donnent ces politiciens et journalistes canadiens. Pourtant, ils ont deux yeux, deux oreilles, deux bras et un cerveau, tout comme nous! Pourquoi donc nos partis kabyles (FFS et RCD) privilégient le copinage et le népotisme aux règles de fonctionnement d’une société civilisée dans la confection des listes de candidats aux soi-disant élections algériennes?

Pourquoi nos deux « zaïms » considéraient les organisations politiques qu’ils présidaient comme leur propriété privée? Pourquoi concentraient-ils tous les pouvoirs entre leurs mains, à l’image de Staline, en plus de se donner cette latitude de nommer et de dégommer les responsables de « leur parti » à tous les niveaux? Est-ce par contagion de la part des régents d’Alger, qui s’avèrent être leurs mentors et sponsors ? Ou bien s’agit-il, simplement de la nature humaine qui, en l’absence de garde-fous, de contre-pouvoirs et d’une presse d’investigation abuse souvent dans l’exercice des responsabilités?

Osons espérer que les dirigeants souverainistes kabyles n’adoptent pas ces pratiques autocratiques et qu’ils puissent également s’inspirer des pratiques démocratiques à l’image des élections primaires organisées aux États-Unis, en France et dans bien d’autres pays démocratiques.

La culture du « zaïm », propre aux sociétés du Moyen-Orient, incompatible avec nos valeurs ancestrales kabyles, doit être bannie du mouvement. Rappelons-nous de la leçon de démocratie qu’avaient donnée nos aïeux à l’émir de Mascara communément appelé l’émir Abdelkader à Lmateka et à Bougie en 1838.

Les dirigeants du MAK-ANAVAD doivent faire confiance à la base militante, notamment les jeunes, et arrêter de substituer des assemblées générales électives par des nominations folkloriques, comme ce fut le cas à Montréal le 9 juillet 2016. Autrement, la crédibilité du mouvement souverainiste sera mise à rude épreuve. Ils doivent, en outre, encourager l’émergence d’une presse kabyle objective et professionnelle, ouverte à toutes les tendances et préoccupations de la société kabyle. Il est en effet, triste de constater que la section du MAK de Montréal qui comptait, à elle seule, plus de 450 militants encartés au bon vieux temps, commence à se réduire comme une peau de chagrin.

Croire que la reproduction des mêmes pratiques du FFS et du RCD, héritées du pouvoir mafieux d’Alger et de l’émir Kader, l’ami de la France, ne reproduit pas les mêmes effets, pace qu’on est colonisé, est illusoire. Boumediene, Fidel Castro, Pol Pot, Amine Dada, Ben Ali, Vladimir Poutine et bien d’autres l’ont déjà essayé. Leurs résultats sont épouvantables!

Albert Einstein l’a bien dit : « la folie, est de toujours se comporter de la même manière et de s’attendre à un résultat différent ».

 Aksil At-Wali

9 COMMENTAIRES

  1. Que s’ est-il passé le 9 Juillet 2016 à Montréal?
    Est-ce que quelqu’ un pourrait préciser?
    Merci

  2. il ya pas de zaimisme dans le MAK ça c clair ! ils ya certain qui veulent frapper le MAK dans le cœur et de le séparer de son chef charismatique qui est Mas Ferhat, après la port est ouverte ou renard embusque .

  3. L’urgence c’est d’aller de l’avant et d’internationaliser la cause kabyle. Les méthodes citées plus hauts sont obsolètes et ne peuvent rien contre la modernité. Les méthodes du FFS et RCD et autres momies de l’histoire font parties du passé. Le Mak-Anavad murira avec le temps et surprendra plus d’un.

  4. Être laïque : -C’est avoir trois vertus: la charité, c-à -d l’amour des hommes; l’espérance, c-à-d le sentiment bienfaisant qu’un jour viendra, dans la postérité lointaine, où se réaliseront les rêves de justice, de paix et de bohneur que faisaient en regardant le ciel les lointains ancêtres; la foi, c-à -d la volonté de croire à la victorieuse utilité de l’effort perpétuel. « Ernest LAVISTE ». Je tiens à remarquer que mis à part cette citation vertueuse , je ne vois pas pourquoi vous denigrez l’Émir AbdelKader.

    • Parce que ce abd elka est le premier qui a reconnu la souveraineté de la France en Afrique du nord donc goumi et harki .

  5. tout les coups son permet a l’approche du 20 avril après avoir actionner le rpk la on insinue des choses ,comment comparer le canada a la kabylie ? alors qu’ont est coloniser par l’arabo islamime
    le combat de la kabylie ne fait que commencer le peuple kabyle sais que la seul personne a qui il fait confiance vu son parcours son charisme et son combat c’est DA FARHAT ,sortez cet article après notre indépendance pas a l’approche du 20 avril
    fakouuuuuu.

  6. Il me semble que vous êtes intoxiqué par la propagande des médias mainstream, parce que je ne vois ce qui viens faire M Vladimir Poutine, patriote Russe qui a, en l’espace d’une décennie, relevé son pays et lui a rendu sa puissance et son aura parmi les grandes nations de ce monde, réélu, oui je dis bien réélu, avec un score a faire pâlir tous ses détracteurs occidentaux avec une noria de dictateurs criminels qui ont souvent massacré leur peuple pour demeurer au pouvoir. M Poutine a remis la géopolitique mondiale sur les rails de la multiparité, après que beaucoup ont parlé de la fin de l’histoire, cad la domination du monde par les anglo saxons.

  7. L’ALGERIE ET LE CANADA SONT INCOMPARABLES A TOUS POINTS DE VUE :

    1. Le CANADA est un Etat Démocratique l’Algérie est non une dictature Arabo-islamique.
    2. le CANADA est une confédération, l’Etat Algérien est un Etat Unitaire, Jacobin, centralisé, bureaucratique, et fascisant, par exemple les noms à consonance amazigh ne sont pas acceptés par l’état civil Algérien.
    3. l’Algérie se définie par une appartenance ethnique « ARABE », xénophobe, raciste et ethnocidaire envers les autochtones.
    4. Le CANADA possède 02 langues officielles (elles ne sont pas étrangères au CANADA), l’Algérie possède une seule langue officielle étrangère à l’Algérie, l’arabe classique.

  8. Une nation qui a inventé la démocratie n’a nul besoin de s’inspirer de modèles démocratiques conçus ailleurs ;pour restaurer une idéologie polluée par tant d’agressions néfastes ,il suffit qu’on l’épure de ses scories imposées par les colons successifs !

Comments are closed.