Démolition de quelques baraques pour faire croire à la présence de l’État

0

VGAYET (Tamurt) – Encadrés par des gendarmes, les responsables de la wilaya de Vgayet et de la mairie de Toudja ont procédé, ce dimanche matin, à la démolition d’une cinquantaine de baraques de fortune érigées au niveau de la bande maritime d’Oued Dass, sur la côte Ouest.

Cette action  considérée, par les responsables locaux, comme un début de campagne contre les constructions illicites, est perçue par les citoyens comme un coup d’épée dans l’eau. En effet, l’opération aurait pu être sérieuse si la démolition avait touché les villas et autres établissements hôteliers construits illicitement par de gros bonnets faisant partie de l’équipe des intouchables. Ces derniers ont squatté des terrains et ont construit des villas cossues vues et même appréciées par les autorités. Pire, ils se  sont même accaparés des portions de plage et en ont fermé les accès au public. D’ailleurs, pour confirmer les appréhensions des citoyens, il est rappelé l’opération de démolition conduite en grande pompe par l’ancien wali, Zitouni dit le bombardier, avec le maire de Vgayet au centre ville. Celle-ci s’est limitée à la destruction de quelques murs de clôture et étables pour donner un chiffre de 400 constructions illicites de détruites.

Vgayet, comme beaucoup d’autres régions, regorge de constructions illicites au point d’avoir des villages entiers construits illicitement, à l’instar d’Ighil Ouazzoug au chef-lieu de wilaya ou de Tala Khaled à Aokas. Le pouvoir a laissé pourri la situation et ce n’est pas la démolition de quelques baraques qui lui rendra sa crédibilité.

Amaynut