Pour avoir dénoncé l’occupation illégale d’une mosquée par des salafistes : Le journaliste Idir Tazerout convoqué par la gendarmerie

8
convocation au journaliste Idir

FREHA (Tamurt) – Le journaliste, Idir Tazerout, originaire du village Aghrib (Fréha) a fait l’objet d’une convocation par la brigade de la gendarmerie de la commune éponyme.

Les griefs retenus contre ledit journaliste sont la publication sur les réseaux sociaux de photos et commentaires accablant un groupe de saadistes, en sus, des intrus dans le village Aghrib, d’avoir occuper illégalement une mosquée en phase de construction. Par excès de zèle, un salafiste originaire du même village qu’Idir s’est ruée à déposer, toute honte bue, une plainte contre le journaliste. Le journaliste, apprend-on encore, a été entendu par la gendarmerie et devrait comparaître devant le procureur de la République dans un mois.

L’avancée effrénée des salafistes dans les terres kabyles est plus qu’inquiétante.  La connivence du pouvoir d’Alger donne des largesses à des groupes de barbus d’occuper les espaces publics en toute liberté. Ne reculant devant rien pour asseoir leur « politique destructrice », les islamistes jouissent d’un soutien tacite du régime algérien cherchant vaille que vaille à saper la Kabylie par le « venin islamique ».

Amnay

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici