Pour dénoncer le laxisme des responsables locaux, Le Maire de Tinebdar tire à boulets rouges sur l’administration locale

4
Maire de Tinebdar

 

TINEBDAR (Tamurt) – Le premier responsable de la commune de Tinebdar (située à une 60 de km à l’ouest de Bougie), Braham Bennadji, n’est pas allé avec le dos de la cuillère pour fustiger l’administration locale et à leur tête le wali de Bougie, Ouled Salah Zitouni.

Les promesses menées tambour battant par le chef de l’exécutif de wilaya se sont avérées que des tirs au flanc et n’ont de concret que dans la bouche de ceux qui les balancent. En effet, une kyrielle de projets sont restés en stand-by dans ladite localité nonobstant les moult réclamations du maire de Tinebdar. « Malheureusement, une année après sa venue, nous avons constaté amèrement que bon nombre de choses restent inchangées pour notre commune, notamment en ce qui concerne l’application de la loi par les différents services déconcentrés de l’état », peut-on lire dans la déclaration rendue publique.

Ce faisant, l’édile communal de Tinebdar est monté au créneau pour dénoncer à cor et à dia le laxisme et l’indifférence de l’administration locale, accusée d’être derrière le blocage d’une myriade de projets pouvant sortir un tant soit peu les communes de l’enclavement outrancier qui ne dit pas son nom. « Cette démission des services de l’état ne fait que renforcer le laxisme, l’impunité et amplifier l’anarchie, difficile de continuer à travailler dans ces conditions », affirme Braham Bennadji.

Par ailleurs, la déliquescence et la léthargie que connais la Kabylie n’est pas le fruit du hasard, sachant que le pouvoir d’Alger fait des pieds et des mains pour maintenir cette région à la traîne et entraver le développement en dépit des énormes potentialités dont regorge la Kabylie.

Amnay