Dérapage de Hichem Aboud : « Ali Belhadj est le Mandela algérien »

2

ALGERIE (TAMURT) – Le Célèbre journaliste et opposant au régime politique algérien, Hichem Aboud a commis un grave dérapage dans l’une des émissions que sa chaine de télévision « Amel-TV » a diffusée avant-hier, en soirée. En effet, Hichem Abboud n’a pas hésité à qualifier l’ancien numéro 2 du Front Islamique du Salut-dissous (ex-FIS), Ali Belhadj, de Mandela algérien.

Hichem Aboud a répété plusieurs fois cette expression lors de l’émission en question en allant même jusqu’à mettre en avant des arguments qu’il juge valable afin de justifier une comparaison des plus absurdes et des plus erronées. Hichem Aboud, qui est loin d’être un novice ni un analyste non-averti, encore moins un incompétent, pèse pourtant tous ses mots malgré la passion qui se dégage à chaque fois de ses propos. Pourquoi donc a-t-il osé franchir le Rubicond en défendant un homme que l’histoire a classé inéluctablement dans la case des plus grands responsables du drame de la guerre civile et fratricide qu’a vécue l’Algérie durant plus de quinze ans ?

En plus, supposons que Ali Belhadj n’avait pas décidé d’avoir recours à la violence armée, le fait qu’il véhicule des idées obscurantistes et qu’il qualifie, de manière assumée et publique, la démocratie de « kofr », fait qu’il n’ y a même pas l’ombre d’une ressemblance entre Ali Belhadj et le grand militant- pacifiste Nelson Mandela. S’il suffisait de passer quelques décennies en prison pour devenir un Mandela, la terre en fourmillerait ! Pourquoi Hichem Aboud a-t-il pris un tel raccourci ? Hichem Aboud, qui intervient quotidiennement sur sa nouvelle chaine de télévision, aurait bien l’amabilité de rebondir sur ce sujet en donnant plus d’explications.

L’absence d’une vraie opposition en Algérie ne peut aucunement justifier le fait de qualifier Ali Belhadj de Mandela algérien. Il aurait été plus judicieux de le comparer à un Ben Laden par exemple, les deux hommes ayant une infinité de points en commun à commencer par l’intolérance et le sang des milliers de victimes qu’ils ont sur les mains.…

Tarik Haddouche

2 COMMENTAIRES

  1. Arrête tes conneries Hichem
    Et toi alors tu serais le Martin Luther King Chaoui .
    C’est trop gros la ficelle .
    Ton message confirme juste que Zli Belhadj est en effet récupéré.
    On a vu sur le net , ça parle de 5 millions de FS sur un compte suisse .
    Je commence à croire !!!!
    En effet ces dernières sorties sont énigmatiques.
    Soutien à Louisette et Toufik .
    C’est pas innocent.
    Aujourd’hui tu confirmes tout ça

  2. Il n’est ni celebre ni opposant. Il exprime son identité. Se réclamer de l' »amazighité » parce qu’on a des ancetres berbères- và savoir si c’est vrai vu le folklore des chaouis qui a été fagocité par les traditions Irakiennes- est juste de la poudre aux yeux. Il exprime son humus culturel car on ne ment jamais sur ce qu’est notre archetype il resort au bon moment. L’islamiste benhadj est le fruit de la semence de boumediene qui a pour unique référence benbadis et l’école coranique du Caire- el azhar-. Cette arabislamisme d’Etat a sa symbologie et sa vision: un chef- dans la oumma c’est un meneur et d’autres suiveurs- et l’animateur reste l’islam. Le régime a toujours utilisé les islamistes et dès les années 70 Madani siègeait dans le « comité central du fln » avec les militaires qui en faisaient partie. Leurs mise sur route en politique a été organisée par le régime pour casser l’élan des laics, lesquels suite aux evennements de 1988 pouvaient gagner les élections de 90- si la fraude organisée par l’armée n’avait pas sa main mise sur les urnes. Ils croyaient qu’en faisant vaincre les islamistes ils pouvaient faire alliance. Helas, les islamistes les avaient trahi, puis arrive la guerre entre les deux mouvances, arabiste et islamiste du régime. Ce Mr est à l’image donc du Drs qui a la force de la discrétionalité et du pouvoir mais pas d’humus et donc vent juste le non-dit, c’est à dire faire partie de ceux qui peuvent. Quand la force rend faible.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici