Dernier jour de campagne électorale : Ahmed Ouyahia à Tizi Ouzou pour s’adresser à sa clientèle

4

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Ahmed Ouyahia se rendra ce samedi 18 novembre dans la ville de Tizi-Ouzou, en sa qualité de secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND) pour y animer un meeting électoral, dans le cadre de la dernière journée de la campagne électorale la plus morose dans 18l’histoire de la région. Ahmed Ouyahia sera à la maison de la culture Mouloud-Mammeri de Tizi-Ouzou, dès 9 heures, pour déverser, comme d’habitude un discours électoraliste creux et plein de populisme devant une assistance acquise d’avance, non par conviction mais par opportunisme.

D’ailleurs, et faut-il le rappeler, Ahmed Ouyahia ne rencontre la population de Tizi-Ouzou ou du moins une partie d’elle, que lors des rendez-vous électoraux. A chaque fois qu’Ahmed Ouyahia vient à Tizi-Ouzou, c’est juste pour animer un meeting électoral. Jamais il n’est venu dans la région avec des propositions de sortie de crise concrètes ou de développement pour une région qui ne cesse de régresser à tout point de vue alors que dans d’autres régions d’Algérie, les choses vont plutôt pour le mieux comme c’est le cas en Oranie, où même la deuxième usine de montage de véhicules de Peugeot y est implantée après celle de Renault.

Ahmed Ouyahia vient ainsi s’adresser à sa clientèle dont le président du bureau de wilaya, à savoir, Tayeb Mokaddem, considère le RND comme sa propriété privée. Il est, depuis des décennies le président du bureau régional de ce parti du pouvoir. Le même Tayeb Mokkadem est député sous les couleurs du RND pour quatre mandats consécutifs (quelle belle démocratie !). Avec une telle réalité honteuse, Ahmed Ouyahia osera parler de démocratie aujourd’hui, lors de son meeting à Tizi-Ouzou. De quelle démocratie s’agit-il quand on n’assure même pas une alternance à la tête des instances du parti et aux sièges de l’APN ?

Avec son discours démagogique connu de tous, Ahmed Ouyahia trouvera les mots qu’il faut pour berner, une fois de plus, son monde. Alors que tout le monde sait que dans toute la wilaya de Tizi-Ouzou, le RND est loin d’être un parti politique mais une propriété privée avec un Roi et un vice Roi. Le Roi local s’appelle Tayeb Mokaddem et son adjoint n’est autre qu’un certain Azwaw Belgacem. Les autres sont des faire-valoir, c’est tout. Voire même pas quand il n’ y a pas d’élections en perspective.

Tahar Khellaf

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici