Des Algériens insultent le Président tunisien

0
Le Président Béji Caïd Essebsi
Le Président Béji Caïd Essebsi

TUNISIE (Tamurt) – Le peuple algérien se distingue, encore une fois, dans l’absurdité. Une bonne partie de ce peuple n’a pas apprécié que le chef d’Etat tunisien, démocratiquement élu faut-il le présider, ait instauré un Etat laïque, et de faite affirmer que l’islam n’est plus la religion d’Etat. Béji Caïd Essebsi, qui a été salué dans le monde entier et plus particulièrement pas la majorité des Tunisiens, est dénigré par des Algériens. Ces derniers, qui devaient avoir honte d’être dirigé par chef d’Etat muet, grabataire et qui ne peut même pas bouger sa main, se permettent de donner des leçons politiques à  leurs voisins tunisiens qui les dépassent sur tous les plans.

La Tunisie est sur la voie de modernité et l’Algérie à  pris le chemin inverse. Entre un pays qui assure l’égalité entre les femmes et les hommes et un autre qui pousse les gens à  prier dans les rues, leur avenir ne sera que diamétralement opposé. C’est aux Algériens d’apprendre des leçons chez les Tunisien. Un pays pour rappel qui a décroché le fameux prix Nobel de la paix l’année passée, suite aux consensus des quatre courants politiques pour édifier un Etat démocratique. Quand aux Algériens, ils sont encore entrain de surveiller les habits des jeunes filles s’ils sont courts ou longs.

Ravah Amokrane