Des irrégularités entachent le scrutin.

1

Au moment où l’on enregistre une participation timide au scrutin, plusieurs irrégularités ont été signalées depuis le début de l’opération. On apprend que des partis politiques devaient saisir la justice pour l’arrêt de l’opération du vote.
Le bourrage des urnes a été enregistré notamment dans les localités, qui ont vu la participation massive des corps constitués, comme les militaires et les pompiers. D’ailleurs, le centre de vote de «Boucherfa » à Bougie a été carrément fermé par les observateurs des partis politiques, qui ont constaté l’inscription illégale de plus de 3000 militaires sur la liste électorale.
Certaines formations politiques, qui ont préféré la voie de la participation à un scrutin qui reconnaît et qui cautionne le pouvoir en place, dénoncent a priori, la fraude et le bourrage des urnes.

Aziz Ait Amirouche